Pourquoi je ne mens (presque) pas à mes enfants

5 choses à faire quand vous rencontrez un enfant gêné
12 juillet 2017
« ZE » activité estivale à faire avec vos enfants!
27 juillet 2017

Grand Garçon, 6 ans, a eu une phase où il mentait environ 60 % du temps. Sans blague. Sur tout et pour rien ! Il était presque impossible de démêler le vrai du faux dans ses histoires et ça me bouleversait.

 cartoons & comics disney pinocchio disney classic pinnochio GIF

Crédit: GIPHY

Nous avons fini par réaliser qu’à force d’être trop insistants sur certains sujets, nous avions créé une insécurité chez lui. Plus de reproches que de renforcement positif, faites le calcul, les résultats seront souvent les mêmes ; peur de déplaire et manque de confiance en soi.

Avec un changement d’approche, bien des discussions et surtout, la certitude que maman et papa l’aimeraient toujours, peu importe ses erreurs et ses moins bons coups, les choses se sont tranquillement replacées. Mais pas sans me laisser un peu écorchée…

Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’une situation qui était somme toute assez banale me chamboulait autant ? Pourquoi est-ce que j’étais SI en colère et agressée par l’attitude de mon plus vieux ?

Parce que j’ai déjà été « cette personne-là ». Celle que j’ai eu un peu peur qu’il devienne.

J’ai toujours été une bonne « raconteuse ». Je sais rapporter les évènements de la vie quotidienne de façon accrocheuse et rigolote. Je considère que c’est, jusqu’à un certain point, une qualité. Mais, vers le milieu de mon adolescence, j’ai réalisé que d’altérer certains détails, exagérer une réaction, changer un mot de-ci, de-là, améliorait considérablement mes histoires. Et que j’étais quand même capable de rendre ces récits crédibles…

De fil en aiguille, je me suis mise à utiliser ce « talent » à mon avantage. Pour avoir un peu plus de temps pour remettre un devoir. Pour ne pas avoir à avouer une erreur. Pour ne pas faire face à une situation malaisante. Et peut-être aussi parce que j’étais persuadé que si j’étais juste moi, avec ma petite vie à moi et mes petites aventures à moi, je ne serais pas assez. Tout simplement.

Et puis un jour, au CÉGEP, je me suis arrêtée nette en plein milieu d’une discussion tout à fait anodine avec une amie.

« Est-ce que je viens de mentir, là ? »

 hamster tutorial GIF

Crédit: GIPHY

Oui. Une toute petite-mini-riquiqui encoche à la vérité. Tout juste. À peine un accroc à la réalité. Mais un mensonge tout de même. Et surtout, SURTOUT, un mensonge non planifié. Non contrôlé. Sans aucune « raison logique ».

Voilà. J’étais rendue une « naturelle ». Et j’ai détesté ça.

J’ai travaillé sur mon réflexe de fuite. Fort et longtemps. J’ai pesé mes mots, les ai polis et je connais maintenant leur valeur. Je suis toujours une excellente conteuse, mais une conteuse de confiance. J’exagère encore, mais au moins, mon auditoire est au courant !

Et donc, j’ai développé comme ligne de conduite de ne pas mentir à mes enfants. ***

Ou presque. Parce que parfois je fais ma drôle et je raconte des bobards. Mais ultimement, ils ne vont pas se coucher sans savoir que c’était des blagues. Et puis, oui, pour l’instant, le Père-Noël existe. La Fée des Dents et le Lapin de Pâques aussi. Ce sont de douces traditions qui ont embelli mon enfance. Par contre, quand ils me poseront directement la question, je crois que je serai franche.

Sauf que je leur dis quand les piqûres vont faire mal. Je ne fais pas semblant qu’il n’y a pas de légumes dans tel plat. Non, ce n’est pas un céleri que je grignote derrière la porte du garde-manger, c’est bel et bien un chocolat. Oui, maman vient de faire une erreur. Elle va essayer de la réparer.

Par respect, bien sûr, mais aussi pour l’exemple, parce que je ne veux pas qu’ils deviennent « cette personne-là ». Et que je ne le suis plus non plus.

 30 rock high five tina fey good job liz lemon GIF

Crédit: GIPHY

 

*** Je suis consciente qu’avec des enfants neurotypiques, c’est un privilège que j’ai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *